Conseil d’administration

Georg Milbradt est président du conseil d’administration du Forum des fédérations. Il a récemment été nommé vice-président du comité consultatif indépendant du Conseil de stabilité allemand. Dans sa carrière politique, il a été ministre-président de l’État libre de Saxe et président de l’Union chrétienne-démocrate de Saxe. Il a été membre du Bundesrat allemand et du Parlement de Saxe. Entre autres fonctions, il a été ministre des Finances de Saxe, trésorier de la Ville de Münster et membre du comité de conciliation du Parlement allemand. Le professeur Milbradt reste associé à la Faculté d’économie de l’Université de Münster, où il a obtenu des grades en politique et en économie.

Salma Siddiqui est vice-présidente du conseil d’administration du Forum des fédérations. Elle est une dirigeante d’entreprise et activiste communautaire, établie à Ottawa. En plus d’être propriétaire d’une agence de voyages pour entreprises et d’une entreprise de promotion immobilière, Mme Siddiqui est présente dans le milieu des ONG à l’échelle canadienne. Elle est présidente de la Coalition of Progressive Canadian Muslim Organizations, elle siège au comité consultatif musulman de la GRC et du SCRS, et elle est membre du Conseil ethnoculturel du Canada. En 2013, le gouvernement du Canada lui a rendu hommage en lui remettant la Médaille du jubilé de diamant de la reine. En 2011, le magazine Ottawa Life l’a inscrite à son palmarès des 50 personnes les plus influentes de la capitale. Mme Siddiqui a aussi reçu en 2006 le prix Femmes de mérite de l’organisme YWCA Canada.

Hans Altherr est un avocat, un entrepreneur et un ancien membre du Sénat suisse. Il possède une vaste expérience de la gouvernance locale, cantonale et nationale. M. Altherr a été président du Sénat en 2011-2012. Comme membre du Sénat, il a siégé au comité des finances et au comité de la sécurité sociale, entre autres. Il est président du conseil de l’Université des sciences appliquées de Saint-Gall et président d’une entreprise de fabrication d’outils diamant et CBN. Il a occupé d’importantes fonctions au gouvernement local et régional, y compris maire de Trogen, président de la Conférence des cantons de Suisse orientale, et membre et président du gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures.

Andreas Eshete est conseiller auprès du premier ministre de la République fédérale démocratique d’Éthiopie, avec rang de ministre, et PDG du Forum de haut niveau de Tana sur la sécurité en Afrique. Il a été recteur de l’Université d’Addis Ababa jusqu’en mars 2011. Il est professeur de droit et philosophie, chaire de l’UNESCO des droits de la personne humaine, de la paix et de la démocratie, à l’Université d’Addis Ababa. Le Pr Eshete a donné cours à diverses universités américaines, dont Brown, UCLA, UC-Berkeley et Penn.

Ramón Galindo a été élu en 2006 pour un mandat de six ans comme sénateur de la République du Mexique. Il sera président du Comité du Sénat sur le développement municipal et membre du Comité sur la réforme de l’État. Il a été député au Congrès fédéral de 2003 à 2006, maire de la ville de Juárez de 1995 à 1998, président de l’Association des municipalités du Mexique en 1996, directeur du développement social de la Ville de Juárez de 1992 à 1995 et député du Congrès de l’État de Chihuahua de 1989 à 1992.

Julius Ihonvbere est secrétaire du gouvernement de l’État d’Edo (Nigéria). Il était auparavant conseiller spécial auprès du président nigérien en matière de surveillance des programmes et des politiques. Il a travaillé pour diverses organisations internationales, dont la Ligue internationale des droits de l’homme et la Fondation Ford. Le Pr Ihonvbere a entamé sa carrière à son alma mater, l’Université d’Ife, comme maître de conférences adjoint en relations internationales. En 1993, il déménage aux États-Unis d’Amérique, où il sera professeur agrégé en sciences politiques à l’Université Houston-Tillotson d’Austin (Texas). Le Pr Ihonvbere a publié abondamment, y compris de nombreux livres, des chapitres et plus de 70 articles scientifiques soumis à des comités de lecture. Il a obtenu un B.A. en histoire et en sciences politiques à l’Université d’Ife, une maîtrise en affaires internationales de l’École Norman Paterson des affaires internationales de l’Université Carleton à Ottawa (Canada) et un doctorat en sciences politiques de l’Université de Toronto (Canada).

Ana Carolina Lorena est conseillère en affaires internationales au Sous-Secrétariat des affaires fédératives de la Présidence de la République du Brésil, travaillant dans le domaine de la coopération décentralisée et des relations institutionnelles. Elle est entrée à la fonction publique brésilienne en 2004, assumant diverses hautes fonctions, y compris conseillère en matière d’affaires internationales au ministère des Sciences et de la Technologie et conseillère internationale auprès du ministre de la Santé pour les questions d’intégration régionale sous l’égide du Mercosur et d’UNASUR.

Saleem Mandviwalla a été nommé président du Conseil d’investissement, avec rang de ministre d’État, en 2008. À ce titre, il a libéralisé l’environnement réglementaire du pays pour faciliter l’investissement direct étranger, et il a lancé l’idée de créer des zones économiques spéciales au Pakistan. En 2012, il a été élu membre du Sénat du Pakistan pour la province du Sindh. En 2013, il est nommé ministre des Finances fédéral. Il est réélu comme sénateur à un siège général en 2015, pour six ans, et il sera président du comité permanent des finances, du revenu et des affaires économiques de 2015 à 2018. En 2015, il est nommé membre de la Commission nationale des finances, représentant le gouvernement du Sindh, et membre du conseil de l’Institut d’administration des affaires de Karachi. M. Mandviwalla est aujourd’hui le 12e vice-président du Sénat de la République islamique du Pakistan, élu le 12 mars 2018.

Roger Wilkins est un ancien secrétaire du Bureau du procureur général de l’Australie, poste qu’il a occupé à partir de septembre 2008. Auparavant, au sein de Citigroup, il était chef du groupe responsable des gouvernements et du secteur public pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et, de 2006 à 2008, chef de file du secteur public mondial en matière de changement climatique. De 1992 à 2006, M. Wilkins a été le directeur général du Bureau du Conseil des ministres de Nouvelle-Galles du Sud, jouant un rôle de premier plan dans les domaines de la réforme de l’administration et du droit, de la corporatisation et des entités microéconomiques. Précédemment, il occupait un poste à l’école de droit de l’Université de Sydney.

L’honorable Irwin Cotler, C.P. est président fondateur du Centre Raoul Wallenberg pour les droits de la personne, professeur émérite de droit à l’Université McGill, ancien député fédéral, ancien ministre de la Justice et procureur général du Canada, et avocat spécialisé en droit international des droits de la personne.
Le professeur Cotler, spécialiste du droit constitutionnel et du droit comparé, est intervenu dans des causes marquantes liées à la Charte canadienne des droits et libertés concernant la liberté de parole, la liberté de religion, les droits des minorités, le droit de la paix et les crimes de guerre.
Il a également fait de la justice internationale une priorité du gouvernement, y compris en dirigeant la délégation canadienne à la Conférence de Stockholm sur la prévention du génocide, affirmant l’adhésion du Canada à la doctrine de la responsabilité de protéger à titre de pièce maîtresse de sa politique en matière de lutte contre les atrocités de masse. Il a engagé la première poursuite en vertu de la Loi sur les crimes contre l’humanité. Il est intervenu dans l’affaire Mugesera, qui a établi l’important principe et le précédent voulant que l’incitation même au génocide constitue le crime, peu importe qu’elle soit ou non suivie d’actes de génocide. Il est récipiendaire de 11 doctorats honorifiques soulignant son statut d’universitaire et avocat d’envergure internationale. Il a été nommé officier de l’Ordre du Canada, la plus haute distinction civile du Canada. Il a aussi reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.